Pathologie du bois Salazie
Pathologie du bois Saint-Paul Pathologie du bois Mayotte Pathologie du bois Le Tampon

Dégâts des maisons : les champignons lignivores à la Réunion

Les champignons de type lignivores provoquent des dégâts importants et qui peuvent être rapides dans les charpentes, parquets et autres éléments en bois des constructions.

Ils se développent grâce à de bonnes conditions de températures et humidité à partir de spores présentes dans l'air.
La Lenzite des poutres ou Polypore des clôtures (Lenzite sepiaria ou Gloeophyllum sepiarium) vit à l'air libre et s'attaque aux barrières, poteaux, piles de ponts et panneaux extérieurs.

La Lenzite est reconnaissable par sa forme de petit plateau arrondi jaune ou orange et se développe principalement sur les résineux.

Elle résiste à de fortes variations d'hygrométrie, donc bois humides (plus de 50%) ou secs (moins de 20%) peuvent en être atteints.
Le Coniophore des caves ou Coniophore bosselé (Coniophora puteana) ressemble à un amas cotonneux qui brunit en vieillissant.

Il aime l'obscurité des caves mais peut aussi s'attaquer aux bois à l'air libre.

Aussi destructeur et presqu'aussi courant que la mérule, il préfère néanmoins les bois plus humides.
La pourriture molle (via le Chaetomium globosum) s'attaque au bois directement en contact avec la terre ou l'eau et très chargé d'humidité de préférence (plus de 50%).

Il rend le bois spongieux.

Pathologie du bois proche de Saint-Louis