Pathologie du bois Salazie
Pathologie du bois Saint-Paul Pathologie du bois Mayotte Pathologie du bois Le Tampon

Zoom sur les termites

A l'Île de la Réunion onze espèces de termites ont été recensé:

 

  • huit espèces de termites de bois sec ( famille des Kalotermitidae) dont deux espèces que l'on retrouve dans les bâtiments:

     

  • Cryptotermes brevis ( le plus destructeur)

     

  • Cryptotermes havilandi. Deux espèces souterraines ( famille des Rhinotermitidae) avec notamment:

     

  • Coptoterms sp. : très répandue et très redoutée pour les dégâts qu'elle occasionne dans les habitations, mais aussi les cultures et les arbres d'alignement.

     

  • Une espèce arboricole: Microcerotermes subtilis (famille des Termitidae).

  • ESPECES

     

  • Procryptotermes falcifer: Famille des Kalotermitidae. Lieux: Naturel. Présence dans les bâtiments: NON

     

  • Cryptotermes brevis: Famille des Kalotermitidae. Lieux: Urbain. Présence dans les bâtiments: OUI

     

  • Cryptotermes havilandi: Famille des Kalotermitidae. Lieux: Naturel&Urbain. Présence dans les bâtiments: OUI

  • Cryptotermes pallidus: Famille des Kalotermitidae. Lieux: Naturel&Urbain. Présence dans les bâtiments: NON

     

  • Cryptotermes dudleyi: Famille des Kalotermitidae. Lieux: Naturel. Présence dans les bâtiments: NON

     

  • Postelectrotermes howa: Famille des Kalotermitidae. Lieux: Naturel. Présence dans les bâtiments: NON

  • Postelectrotermes sp.: Famille des Kalotermitidae. Lieux: Naturel. Présence dans les bâtiments: NON

     

  • Neotermes sp.: Famille des Kalotermitidae. Lieux: Naturel. Présence dans les bâtiments: NON

     

  • Prorhinotermes canalifrons: Famille des Rhinotermitidae. Lieux Naturel&Urbaine. Présence dans les bâtiments: NON

  • Coptotermes havilandi: Famille des Rhinotermitidae. Lieux: Naturel&Urbaine. Présence dans les bâtiments: OUI

     

  • Microcerotermes subtilis: Famille des Termitidae (arboricole). Lieux: Naturel&Urbain. Présence dans les bâtiments NON

  •  

    LA DISSEMINATION DES TERMITES SOUTERRAINS

    Les termites ont trois modes de dissémination:

     

  • L'Essaimage.

     

  • Le Marcottage.

     

  • Le Bouturage.

  • L'ESSAIMAGE:

    Les sexués ailés ( les imagos) appelés les reproducteurs primaires partent de la colonnie. L'essaimage a lieu en septembre-octobre. Par l'orifice de sortie plusieurs centaine d' individus peuvent émarger d'une colonnie importante. Après la sortie de tous les imagos, les ouvriers rebouchent l'orifice de sortie. Les sexués ailés sont des mauvais voiliers, ils sont plutôt planeurs. Les imagos partent de l'orifice de sortie arrivent au sol quelques mètres plus loin et se séparent de leurs ailes. Dans les habitations ils se dirigent vers la lumière. Grâce aus phéromones sexuelles, le couple (appelé couple royal avec un roi et une reine) se forme et recherche un endroit favorable à l'établissement d'une nouvelle colonnie. Cet endroit favorable peut se situer dans un tas de feuilles, une souche, le long des branches au sol ou dans le sol.

    LE MARCOTTAGE:

    Le marcottage ou "bouturage naturel" est le second mode de dissémination des termites. Avec le temps, la colonnie accroît en nombre d'individus et son territoire s'agrandit. La colonnie prenant de plus en plus d'ampleur, certaines zones vont se rompre le contact avec la colonnie mère. Les néoténiques issus de nymphes à court fourreaux alaires ( reproducteurs secondaires), séparés de la colonnie d'origine vont en fonder une nouvelle. Ces nouvelles colonnie sont organisées autour d'un couple bi-parental, sans roi, ni reine.


    LE BOUTURAGE:

    Un troisième mode de propagation s'apparente au bouturage chez les végétaux et correspond à une dissémination par l'homme: Transport de terre, de gravats, ou de matériaux cellulosiques contaminés ( bois de chauffage et de construction, papiers, cartons, etc...)

    Pathologie du bois proche de La Réunion